Sélectionner une page

DE WINDHOEK AU PLATEAU DE WATERBERG

C’est après 3 heures de route goudronnée et quelques radars mobiles que nous avons rejoint le plateau de Waterberg. Une route très belle, mais où il faut faire sans cesse très attention car des animaux sauvages la traversent et notamment les phacochères qui sont présents en abondance aux abords de celle-ci.

Plateau Waterberg

Trajet : 307 kilomètres, 3 heures 20.

MES IMPRESSIONS

Étape indispensable entre Windhoek et le parc d’Etosha, pour ne pas faire les 8 heures de route dès la première journée.

Le massif en lui-même n’a rien d’exceptionnel, mais s’est avéré une étape très agréable.

Route vers Waterberg

À VOIR, À FAIRE

Visite du Parc de Waterberg en véhicule Canter (20 pax)

Je garderai un bon souvenir de notre sortie en « canter » malgré la famille nombreuse de 10 Français qui nous a accompagnée, tous plus discrets les uns que les autres… no comment.

Petit plus de cette sortie, les haltes dans des abris de bois permettant de surveiller les animaux venant s’abreuver tout près… Même s’il est vrai qu’à part deux buffles et une antilope, nous n’avons rien vu d’autre, l’idée est excellente.

Prix : 600 Dollars namibien pour deux personnes soit environ 41 Euros. Prix excessif pour la sortie proposée !

NOUS Y AVONS DORMI ET MANGÉ

Waterberg Camp

Ça ne restera sûrement pas le meilleur des souvenirs parmi tout les lodges dans lesquels nous avons dormi. En effet, la décoration des chambres est des plus sommaire, pour ne pas dire à limite de l’inexistant. Pour ce qui est du restaurant, rien de vraiment exceptionnel, que ce soit le dîner ou le petit-déjeuner. Et quant à l’accueil du personnel, on est proche du néant, comme dans pratiquement tous les lodges tenus par la NWR, entreprise appartenant à l’état.

Dommage car le site est très beau…

Prix de la nuit avec PDJ compris : 1100 Dollars Namibien soit environ 91 Euros.