Sélectionner une page

À QUELLE DATE NOUS Y ÉTIONS

Nous y sommes restés du 25 au 26 septembre 2008.

DU PARC DE BRYCE CANYON AU LAC POWELL

Nous avons quitté Bryce Canyon en fin d’après-midi, et c’est à la nuit tombée que nous avons atteint la petite ville de Page (2h45 de route et 244 kilomètres).

MES IMPRESSIONS

Le lac Powell, second plus grand lac des États-Unis, 3150 kilomètres de rivage, des eaux transparentes à perte de vue… Tout ça m’avait laissé rêveur… Autant vous dire que chaque jour de notre voyage, j’avais supporté avec le sourire les 35 voir 40 degrés qu’il faisait à l’ombre, en me disant que bientôt, j’enfilerai mon superbe maillot et je plongerai dans les eaux turquoise de cet immense lac… Mais fatale erreur ! Personne ne m’avait prévenu que les eaux turquoises du lac avaient viré au bleu huileux, et que chaque mètre carré était occupé par une famille américaine, son camping-car, sa voiture et son bateau ! Autant vous dire que plonger dans cette eau aurait été un peu comme me jeter dans la Seine ! Alors non-merci…

Finalement encore une étape pas forcément inoubliable…

A VOIR

Horseshoe Bend

A 6 kilomètres au sud de Page, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur la « courbe du fer à cheval« , le horseshoe bend.

C’est ici que le Colorado (le fleuve) a choisi de faire une magnifique boucle et du coup, il nous offre un magnifique spectacle ! Attention, si comme moi, vous êtes sensible au vertige, bonne chance ! Personnellement, j’ai passé mon temps à croire que chaque touriste qui s’approchait du bord de la falaise aller tomber !

À VOIR – suite –

Scenic View

En direction de Kanab, vous ne pourrez le rater, c’est un point de vue où il fait bon se poser…

UN PEU D’HISTOIRE

Le lac Powell est né suite à la construction en 1957 du barrage de Glen Canyon sur le fleuve du Colorado dans la petite ville de Page. Il aura fallu 17 années pour que le lac se remplisse totalement… Mais depuis quelques années, l’eau du lac baisse considérablement suite aux sécheresses que subit la région. En aval, le légendaire Colorado n’est plus qu’un filet d’eau..

Se rendre au musée du barrage qui s’avère être très intéressant.

NOUS Y AVONS DORMI

Motel 6

C’est dans cette petite ville de Page aux 7000 habitants que nous avons choisi de faire étape. La chose qui nous a le plus marqués ici, ce sont les innombrables églises que nous avons vues, pas moins d’une dizaine sur à peine une centaine de mètres… C’est au Motel 6, que nous avons élu domicile, encore une fois parce que ses prix y sont très attrayants (75$ la nuit). Rien de spécial sur cet hôtel… A noter qu’il possède une piscine.

NOUS Y AVONS MANGÉ

Bean’s Gourmet Coffee House

Juste une seule petite adresse pour le petit-déjeuner, qui se trouve dans une zone commerciale comme la plupart des autres restaurants ici. L’accueil y est très sympathique et leurs gâteaux y sont bons.